Investissement idéal Installation 5

Un peu décevant de devoir nous arrêter actuellement sur ART pompier de paris franchissement interdit, car les oeuvres de ce mur sont les pièces maitresses de ma collection de konqui. Pasta fever 2 et Jurassik Bar sont deux plaisants sommets, autant que mon canapé fait avec la collection de livres d’art ou sur l’art que j’ai du m’ingurgiter pour construire l’intelligence critique, intelligence autant esthétique qu’artistique, présidant à cette installation. Cela ne s’est pas fait sans mal, l’infinissable lecture. Au feu des yeux, les hémisphères pompiers. Ça a chauffé (ça chauffe) dur, au bout de leur compte. Et ce n’est pas fini, bien que, dorénavant, je puisse, et peux, m’assoir dessus. La misère artistique de l’artiste, et la misère sociale qui en résulte, convertit le substrat que le travail artistique utilise et produit, consomme,  en instant d’aise, en luxe durable.  Développement « durable » d’oeuvres plus ou moins éphémères. Nous y sommes. Mais je ne vais pas vous révéler la totalité de mes idées en cette occasion trop micro

Investissement idéal 5

Provisoirement car l'armoire va disparaitre et d'autres oeuvres vont complèter ce mur est.

.



Investissement idéal installation 4

Investissement idéal installation« Adieu Laurent »,  boites de capsules nespresso agencées dans une composition rayonnante, d’une vérité déconcertante, plus discursive que la plupart des autres exposées sur ce mur, du fait même de la composition, manifeste un certain rapport entre picturalité et désir; picturalité qui, comme désir, marque de son insistance » intrinsèque » chaque oeuvre, et de son insistance « sérielle » et « récurrente » (le)les discours ouverts par(l)es oeuvre(s). 

Le mur nord J'adore



« Investissement idéal » installation contemporaine 3

Boissons toniques, vieux bec de lavabo et musique font bon ménage. Cela sent la boite de nuit, la soirée sur la terrasse ou au salon, la chambre à coucher. Les ordinateurs et écrans TV ainsi que le synthétiseur annonçaient la chose. » Jurassik bar » et « Pommard » manquent, l’un viendra s’enserrer plus tard, l’autre est accroché ailleurs.

Je ments, je tape, je m'en tape."What did you expect"?

Eangle nord de l'installation



Investissement idéal

la suite de l'installation dont le titre générique est invesitssement idéal



Nouvelle installation à mon domicile, un « Cabinet d’amateur » contemporain

installation de mon "cabinet d'amateur"1

Une oeuvre et un parcours affichant sa propre théorie, légèrement en désordre car en installation



j’expose quelques peintures; et je crée ARTI-e-publications, « le site du pluralisme en « actions »"

Chers amis, enemis, concurents, partisans, curieux, indifférents, bloggers, si vous avez le courage d’aller sur artmajeur.com/deorts, vous y trouvez deux galeries par lesquelles je présente: 1) quelques tableaux abstraits de 1998, 2) des nus « érotiques » que j’ai peint entre juillet et octobre 2008, afin de ne pas perdre l’intuition dynamique de l’usage de la couleur. Ils sont caractéristiques de mon oeuvre peinte, bien qu’en donnant une image trop réductrice pour en avoir une vision concrète. Ce sont de modestes « études »techniques, non encore définitivement encadrées, non retouchées, qui me font toujours rire, enfin qui me soutirent des sous rires.  Le péril de ce genre d’exercices tient au fait qu’il aurait mieux valu pour moi publier un livre d’esthétique, richement illustré du projet qui structure ma démarche artistique et scientifique, extrait de ma thèse, non tant dans l’espoir qu’il se vende, mais dans celui que le projet finisse enfin par trouver des partisans désireux de le mettre en oeuvre. Il faut croire qu’une publication n’aurait pas suffit, puisque j’ouvre à partir du 20 février, ARTI-e-publications, {Le site du pluralisme en « Actions »}, un site d’échange de services et de fichiers payant, où je référencerai certains de mes écrits, que je relis actuellement . Rien que du très banal pour un artiste resté créateur que de créer sa boite, histoire d’en faire voir de toutes les couleurs sous toutes les coutures et sous toutes les formes. A force de tirer le diable par la queue, on fini par devenir diaboliquement efficace. N’hésitez pas à charger, gratuitement, vos fichiers numériques sur ARTI-e-publications. Je ne prends que 15% sur les ventes, plus les frais de mise en vente et de gestion informatique, qui dit mieux.

Bon courage à tous, bon travail et j'expose quelques peintures; et je crée ARTI-e-publications, à bientôt



Hello à la tombée de la terre

balcon.jpg

L’ouverture de cette fenêtre convient au rêve que je fis. Innocent-Hug! Hub! impasse et perte! Tout pas au delà serait rocambolesque, athlétique, hypothétiquement et finalement risible, vu mon état d’éveil actuel, car ce serait risquer une brutale chute, d’une hauteur insuffisante pour que je puisse en jouir. emoticone -Ouille. emoticone- mes …. emoticone- Mais …

 

Contentons-nous de gravir la lumière sur de virtuelles assises, plus solides par points, par lignes, par plans, par signes et par volumes, par contacts et par flux-flots sur-dans la réalité que contre-parmi-avec le rêve dont le des((s)(e))(t)in, les codes comme le design échappent encore à l’imagination commune…

 

[Pour justifier encore]

 

[Des progrès restent à faire, je ne t’apprends rien. Les recherches, dans les physio-neuro-sciences sont délicates à mettre en oeuvre hors CHU-INSERM-CNRS, pour les raisons éthiques (et scientifiques) faciles à comprendre. Tous ou presque veulent s’appartenir, tous ou presque veulent vivre leur vie, la majorité d’entre eux veut vivre l’altérité, les épopées du désir, dans l’instant présent, certains veulent des plages vierges, et l’aspiration des grands fonds; même si beaucoup croient être les jouets de la réalisation d’une volonté divine qui serait de les abstraire de ce monde ci-là.

 

Beaucoup est déjà fait pour connaître (dans) l’intime des réseaux neuronaux de ce bombé tout en courbes et courbures, ce qui se combine dessous-derrière les petits chapeaux, Bisou- papilles (-ox) pupille(s) et pas peau; moi-surmoi-faire-surfaire-surf par réseaux, connections, registres, répertoires et mouvements, peau par métaphore de la traversée, traversée par métaphore d’être traversable-traversé, métaphore d’être là, à la place-pièce, vide-écran circonscrit par les modalités et formes de son assemblage-assemblement, de ce qui n’aurait de limites que son écrasement s’il ne s’agissait d’un perpétuel rafraîchissement, dans un sens; Scelle- et comment (?,) et pourquoi ? ; et beaucoup se crée du contexte, de la situation cognitive, des cadres et procédures, des éclaircissements théoriques, de tout ce qui fait que ce sera un jour possible, pour certains un avenir, en tout cas dans l’avenir, l’un des avenirs possibles.]
… Pour justifier encore et en corps, notre place sur la terre, la légitimité de notre encombrement actif, nos ombrageux présages d’expansion, notre peur polyréférée, l’empreinte de nos douleurs préméditées, au regard intercepté de nos crimes; tout cela qui te fis apparaitre comme une solution franche, tombée toute faite de terre, coulée debout, sarcasmes de l’isme, et me donna le désir de t’instruire.

 

Rebondir, c’est écrit, mais vais-je rebondir avec toi ? rebondir et gravir, pas à pas, cible, voilà le sens de ce discours contingent, toxico-doxique, anthropo-écologiquement averti, pragma-sémio-sémantiquement investi, rebroussé dans le théorique, dans le voisinage de vérités opératives et épistémologiques.

 

Par-sur théorique, il faudrait s’entendre, et surtout raisons garder. J’ai gagné théoriquement la danse, l’élan, comme si tu étais mienne, l’allant d’une raison programmée sur des objectifs décisifs, les lumières et des vérités interprétatives et performatives, des comportements et situations, des images et de leurs conséquences, et le dire en américain, à fin de réalisation, en des occasions solennelles: - »Stand up, ready to go! »

 

-Hello, bonjournaux, glutentag, … bravo pour les bons et beaux jours, bravo pour ces univers sociaux comme le bon pain, et ces sensations si sociales.

 

-Bravo pour les musiques comme pour le silence des nuits lentes à surfer.

 

Etant donnés le bon rythme pris, la bonne glisse, et la bonne volonté avérée du système communicant, nous pouvons envisager d’entrer assez vite dans le vif du sujet, et du Sujet, et d’approcher les prises alimentées par de la haute tension conceptuelle.
expiration.jpgentrecoup.jpgdiscours1.jpgsoutftich.jpginspiration.jpgbonspieds2.jpg

 



Protégé : Présentation d’une démarche ambigüe par des pièces que je renierais volontiers si je n’étais cupide et vaniteux

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :



confidentiels |
1KAZOU, EXPOSE... |
jguytext |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Créa - mikl
| Bienvenu à Etoile
| Mes portraits à partir d'un...